Lettre du Maître de l’Ordre : Litanie des saints dominicains pour la paix

 In Non classifié(e)

Mercredi des Cendres
Rome, le 2 mars 2022

Prot. 50/22/111 Letters to the Order

« Même maintenant, déclare le Seigneur, revenez à moi de tout votre cœur,
avec le jeûne, les pleurs et des lamentations…
sonnez du cor, sanctifiez-vous par le jeûne sacré… rassemblez le peuple »

(Joël 2,12 &15)

Chers frères et sœurs de la famille dominicaine,

Le pape François a appelé à consacrer le mercredi des Cendres, le 2 mars 2022, comme une journée universelle de prière et de jeûne pour la paix. Que nos prières, nos jeûnes et nos œuvres de charité, unis à ceux de nos frères et sœurs du monde entier, contribuent à obtenir une paix véritable et durable dans notre monde.

Nous rappelons qu’il y a deux ans, la célébration du Mois dominicain pour la paix 2020 appelait à la solidarité spirituelle et financière avec la famille dominicaine en Ukraine, en particulier avec le Centre Saint Martin de Porres à Fastiv, en Ukraine, où nos frères, sœurs et laïcs accueillent des enfants traumatisés par les conflits armés dans la partie orientale du pays. Lors de notre rencontre en ligne avec les frères le 19 février 2022, les frères vivant en Ukraine nous ont présenté une mise à jour de leur apostolat dans ce centre et nous ont dit comment ils se préparent à accueillir plus d’enfants si le conflit armé à l’Est s’étendait à l’ensemble du pays. C’était inspirant d’entendre les frères parler de leurs projets futurs, y compris de ceux qui peuvent être réalisés en temps de paix, comme la promotion de vocations ukrainiennes à l’Ordre. Au moment où des bruits de bottes se faisaient entendre, ils planifiaient déjà ce qu’ils comptent faire en temps de paix. N’est-ce pas un beau signe d’espérance !

Continuons à prier pour nos frères et sœurs en Ukraine. Prions aussi pour nos frères et sœurs en Russie qui subissent les conséquences d’être dans un pays empêtré dans une guerre d’agression injuste. N’oublions pas nos frères et sœurs qui continuent de subir les conséquences horribles des conflits armés et des formes d’injustices au Myanmar, au Venezuela et dans trop de parties du monde. Prions aussi pour nos frères et sœurs dans les lieux où la vie et la mission de l’Ordre sont menacées par l’injustice et des formes subtiles de persécution.

En plus de nos pratiques de Carême, implorons la Famille dominicaine, qui fait maintenant partie de la Communion des Saints, de se joindre à nous dans nos supplications en priant la Litanie des saints dominicains (voir ci-joint), au moins une fois par semaine, du mercredi des Cendres à la première semaine de Pâques.

Votre frère en Saint-Dominique,

frère Gerard Francisco Timoner III, OP
Maître de l’Ordre

Recent Posts

Leave a Comment

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search