Atelier de musique sacrée au couvent de Cracovie

 Dans Non classifié(e)

Chant grégorien ? Polyphonie contemporaine ? Ajoutez-y des chœurs byzantins et de la musique traditionnelle corse semi-improvisée, et imaginez faire tout ce joyeux bruit au cœur de l’ancienne capitale de la Pologne, la belle Cracovie. Les frères du Centre liturgique dominicain vous invitent à un atelier international de musique liturgique d’une semaine intitulé “Extraordinary Music Workshop“, qui se tiendra du 16 au 22 août prochain au couvent de Cracovie.

“Conscients que la musique est un élément vital de la liturgie, nous nous soucions à la fois de ses traditions et de la définition de nouvelles orientations pour son développement organique”, déclare le père Łukasz Miśko, OP, président du Centre. Il organise, avec son équipe cet événement emblématique depuis déjà plus de dix ans, rassemblant à chaque fois plus de 300 mélomanes. Cette année, un programme en anglais sera organisé parallèlement à l’événement polonais, destiné aux participants internationaux. Les participants auront l’occasion de prier quotidiennement la liturgie des heures et la messe, d’écouter des exposés sur la théologie liturgique et de suivre les cours des maîtres de chant. Notre faculté internationale comprend des frères dominicains, le père Lawrence Lew, OP (Londres), et le père Robert Mehlhart, OP (Munich),  un chef de chœur et cantor ukrainien Andrii Shkriabiuk (Lviv), un chanteur français Jean-Étienne Langianni (Corse), et un compositeur polonais Paweł Bębenek (Cracovie).

L’édition de cette année, la toute première en anglais, a une devise : “Song of Hope” (le chant de l’espoir). Comme l’explique le père Łukasz : “Nous nous trouvons dans l’ombre évidente de la pandémie de coronavirus qui a laissé notre monde ébranlé mais nous avons tous besoin d’espoir. En tant que chrétiens, nous croyons que la plus grande source d’espoir se trouve en Jésus-Christ, vivant et actif dans son Église. Il y a quelque chose d’unique et de puissant dans l’expérience universelle du chant qui, lorsqu’il est couplé à la liturgie de l’Église, permet au corps des croyants d’expérimenter encore plus pleinement la beauté de la vie du Christ.” Vous pouvez trouver toutes les informations concernant l’atelier de cette année en cliquant sur le lien : https://dlc.foundation/emw.

Cet été, alors que l’Europe tente de se remettre de la tragique pandémie de COVID-19, vous êtes invités à entonner le chant de l’espoir avec des centaines de mélomanes réunis à Cracovie pour l’atelier de musique extraordinaire édition 2021 : Le chant de l’espoir.

Laissez un commentaire