Saint Louis Bertrand († 1581)

Dominicain espagnol, d’une grande érudition, il voulait travailler à la conversion des infidèles des Indes Occidentales et du Pérou. Né à Valence, le 1er janvier 1526, Louis Bertrand prit l’habit de l’Ordre le 26 août 1544. Prêtre en 1547, il fut assigné en 1548 au couvent de Llombay et se vit confier presqu’aussitôt la charge de maître des novices, ce qui le confirma dans ses penchants personnels à l’austérité. A en croire son hagiographe, c’est sur sa propre demande que semblent se prendre les orientations successives de son existence religieuse. Maître des novices, il voulait aller à Salamanque pour y refaire des études: l’autorisation lui fut refusée et il revint à Valence. C’est de là qu’il partit en 1562 comme missionnaire sur le territoire de l’actuelle Colombie. Là, il déploya une intense activité apostolique, baptisant de très nombreux indiens. Dans son procès en canonisation, il a été raconté qu’il avait le don des langues, pouvant ainsi se faire comprendre des populations locales, et qu’il avait aussi échappé à de nombreuses tentatives d’assassinat.

Pendant sept ans, il y déploya une activité missionnaire dont les détails demeurent peu connus. Au dire des témoins du procès de canonisation, cet apostolat fut marqué de toutes sortes de prodiges. De retour en Espagne, le 18 octobre 1569, il acheva sa vie à Valence, où il seconda les activités pastorales de l’archevêque Juan de Ribere. Il y mourut le 9 octobre 1581.

  • Béatifié le 19 juin 1581 par le Pape Paul V, il fut canonisé le 12 avril 1671 par le Pape Clément X en même temps que Sainte Rose de Lima, François Borgia, et Philippe Benizi.
  • Il est le saint patron de la Colombie Sa fête est fixée au 9 octobre
Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search