PROVINCE SainT DOMINIQUE

Masthead Image
Dominicans of Canada

corner

Marie-Joseph Lagrange († 1938)

 

Marie-Joseph LagrangeIl semble que l'idée d'établir une École consacrée à l'Écriture Sainte et confiée aux dominicains à Jérusalem même, vienne du père Matthieu Lecomte qui l'avait, selon une pieuse tradition, reçue de Léon XIII en 1883. Conscient des difficultés de fonder une telle institution, le maître de l'ordre Larroca écrit aux provinciaux. Celui de Toulouse propose le père Marie-Joseph Lagrange qui étudie alors les langues orientales à Vienne, en Autriche. Avec courage, le père Lagrange ouvre le 15 novembre 1890, presque sans moyens ni personnel, une École " pratique " des études bibliques.

L'année suivante, il lance la Revue biblique, puis commence la collection des Études bibliques. La visée est claire : renforcer par la recherche exégétique et archéologique ce qu'on appelle alors " la science catholique ", afin de mettre les catholiques au niveau de leurs collègues protestants ou incroyants en ce domaine central de la Révélation. Comme l'écrira ensuite le père Lagrange : " La foi étant sauve, pourquoi le travailleur catholique ne chercherait-il pas simplement la vérité, avec autant d'ardeur et, s'il se peut, autant de compétence que les autres f ..J et, inébranlable dans sa foi à cause de l'autorité divine, n'aborderait-il pas résolument des problèmes que la théologie ne résout pas ? " On voit ici l'enracinement dominicain dans la recherche de la vérité, l'assurance dans la foi et la confiance dans la raison à l'intérieur de ses propres limites.

Mais, avec le pontificat de Pie X, les intellectuels- ce terme est alors forgé - vont traverser dans l'Église une période difficile à cause des audaces modernistes. Le père Lagrange est pris dans la tourmente de la suspicion. La question essentielle tourne autour de l'inspiration et de l'inerrance de l'Écriture : quel sens leur donner ? Doit-on aller jusqu'à suivre Alfred Loisy et ses mises en doute, ou bien s'en tenir à la littéralité, voire au fondamentalisme proposés par les plus conservateurs.

Les travaux du père Lagrange comme sa Méthode historique, son commentaire de la Genèse, et même, lorsqu'il renonce à publier sur l'Ancien Testament, son livre sur l'évangile de saint Marc, sont suspectés. Mais sa réaction sera à chaque fois claire et honnête. Il écrit à Pie X lui-même, le 17 août 1912 : " Mon premier mouvement a été, et mon dernier mouvement sera toujours, de me soumettre d'esprit et de coeur, sans réserve. " Mais il pose douloureusement la question des raisons d'une telle sévérité. Cette obéissance héroïque permet d'éviter à ses ouvrages la réprobation de l'Index. Le père Lagrange quitte Jérusalem deux mois après.

Grâce aux interventions du père Cormier, maître de l'ordre, le père Lagrange, après avoir été reçu par le Pape, put y revenir l'année suivante. Il y reprit son travail, après les aléas de la Première Guerre mondiale. Les difficultés, les désillusions ne manquèrent pas, avec encore des soupçons qui pesèrent sur lui au-delà même de son retour en France, à Saint-Maximin. Mais son oeuvre de commentaire des évangiles et surtout sa synthèse, destinée aux non-spécialistes, L'Évangile de Jésus Christ, témoigne éloquemment de sa fidélité à la foi catholique. (Source : Quilici, Alain; Bedouelle, Guy. Les frères prêcheurs autrement dits Dominicains. Le Sarment/Fayard, 1997)

 

|
françaisenglish
site search by freefind

Parole et Vie

Prédication dominicaine hebdomadaire offerte par le frère François-Dominique Charles, o.p. de la Province de France sur le site de Spiritualité 2000.

Espace liturgique

Un commentaire écrit et audio pour chaque dimanche de l'année offert par nos frères dominicains de Belgique.

audio

Le Bulletin RESEAU est le bulletin de liaison de la Province Saint-Dominique du Canada. Il paraît quatre fois par année.

Lire le dernier numéro...

Collège universitaire dominicain d'Ottawa

Degrés universitaires en philosophie et en théologie.

Pour plus d'informations :

Visitez le site Internet

96 Empress Ave., Ottawa, Ontario, K1R 7G3

Tel.: (613) 233-5696 #330 Fax : (613) 233-6064

info@udominicaine.ca

L'Institut de pastorale est le département d'études pastorales, à Montréal, du Collège dominicain de théologie et de philosophie, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Adresse:

2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine,
Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

Courriel:

secretariat@ipastorale.ca

tel.: (514) 739-3223 #323 fax: (514) 739-1664

Dominican Institute of Toronto

372, Huron Street

Toronto (Ontario) Canada M5S 2G4

téléphone : (416) 595-5665

télécopie : (416) 596-1017

Visitez notre site web

Oratoire Saint Jude et du Rosaire

2715 Ch. de la Côte Ste-Catherine,
Montréal (Qc) Canada - H3T 1B6

Téléphone: (514) 845-0285
Télécopie: (514) 845-3974

Spiritualité 2000 est un webzine mensuel né de la volonté d'offrir sur la toile un site où il serait possible aux internautes de s'initier à la spiritualité chrétienne ou d'en approfondir leur connaissance.

Pour en savoir plus...

Provincialat

2715 ch. de la Côte-Sainte-Catherine,
Montréal (QC)
Canada H3T 1B6

téléphone : (514) 341-2244 télécopie : (514) 341-3233

Pour tout commentaire au sujet de notre site, veuillez écrire à l'adresse suivante:

Webmestre provincial

Contacts en Ontario et en Colombie Britannique

Toronto

Priory of St Thomas,
372 Huron Street,
Toronto (Ontario)
Canada M5S 2G4

téléphone: (416) 595-5665
télécopie: (416) 596-1017

Ottawa

Couvent Saint-Jean-Baptiste
96 Empress Avenue, Ottawa, ON, Canada
K1R 7G3

téléphone:(613) 232-7363 télécopie: (613) 236-3869

Vancouver

Community of Saint Mary 3396 Auftrey Av.
Vancouver (BC)
Canada V5R 4V9

téléphone: (604) 437-1852
télécopie: (604) 437-1852

St. Mary's Parish:
téléphone: (604) 435-9611

Notre mission

Nos Constitutions définissent notre mission de la manière suivante :

L’Ordre des Frères prêcheurs fondé par saint Dominique fut, on le sait, dès l’origine spécifiquement institué pour la prédication et le salut des âmes.

Notre mission est d’annoncer partout l’Évangile de Jésus-Christ par la parole et par l’exemple, en tenant compte de la situation des hommes, des temps et des lieux, et dont le but est de faire naître la foi, ou de lui permettre de pénétrer plus profondément la vie des hommes en vue de l’édification du Corps du Christ, que les sacrements de la foi amènent à sa perfection.

 

logo