PROVINCE SainT DOMINIQUE

Masthead Image
Dominicans of Canada

corner

Mot du provincial

 

Bulletin de liaison RESEAU - Septembre 2017

André Descôteaux, o.p. Prieur provincial

André Descôteaux, o.p.

 

RISQUER LA MISSION

Comme à chaque rentrée universitaire, l’Institut de Pastorale a choisi un thème qui l’accompagne tout au long de l’année. Risquer la mission a été adopté pour l’année qui vient de commencer. Alors que nous amorcerons bientôt la préparation de notre prochain chapitre provincial, il m’a semblé que nous pourrions faire nôtre ce thème.

Le 3 septembre dernier, discrètement, un peu sur la pointe des pieds, nous avons définitivement quitté la paroisse Notre-Dame-du-Rosaire. Depuis 1873, les Dominicains avaient été les pasteurs de cette communauté chrétienne. Un chapitre est tourné. Pourtant notre Province est toujours active. Dans Le Devoir du 7 septembre, un très bel article manifestant notre vitalité présente le Collège néo-classique1 , cette heureuse initiative du fr. Maxime Allard et de M. Guillaume Lavoie.

Nous continuons à risquer la mission en risquant la parole. Que ce soit à Québec, Montréal, Ottawa, Toronto ou Vancouver. Ou encore au Japon, au Rwanda et au Burundi. Nous osons prendre la parole. Mais comme le rappellait le fr. Maxime Allard lors de son discours d’ouverture à l’Institut de Pastorale « risquer la mission, n’est-ce pas un pléonasme? La mission, n’est-elle pas, en soi, risquée? » En effet, quelle que soit l’époque, la proclamation de l’Évangile suscite de l’opposition. Le Christ le rappelle brutalement à ses disciples : « Le serviteur n’est pas plus grand que le maître ». Eux aussi connaîtront son sort. Présentement, ici, au Canada, l’annonce de la Bonne Nouvelle se heurte à l’indifférence. Comme l’ensemble de l’Église, nous sommes frappés de plein fouet par cette attitude. Mais, il faut toujours oser, nous retrousser les manches, ne pas nous laisser décourager et nous hasarder même à nous interroger sur nos façons de prendre la parole. Risquer la mission en risquant la remise en question.

Risquer la mission en nous risquant pour la mission, en prenant des risques. Les communautés des deux plus grands couvents de la Province ont entrepris de profondes réflexions sur leur avenir et plus particulièrement sur celui des bâtiments qu’elles occupent. Nous savons tous que cette évaluation ne vise pas que la rentabilité économique. Elle est ordonnée à la mission. D’une part, nous ne pouvons plus être écrasés par des édifices qui mobilisent tellement d’énergie que nous sommes moins disponibles pour la mission. D’autre part, nous voulons garder une présence publique pour justement poursuivre notre mission et notre prise de parole. Il y va de notre avenir.

Le Maître de l’Ordre dans le rapport de sa visite canonique nous invite à risquer la mission en prenant conscience de la nouvelle Église et de la nouvelle société canadienne et québécoise profondément bouleversées par l’arrivée d’une multitude d’immigrants.

De plus, il nous demande, avec force, de risquer la mission en osant la promotion des vocations. Il cite à cet égard cette déclaration du dernier Chapitre général : « Nous déclarons que la promotion des vocations embrasse tout autant la culture de nouvelles vocations que le renouvellement et l’animation constante de la vocation de tous les frères en tant que prêcheurs de l’Évangile. Nous reconnaissons que notre réponse amoureuse à l’appel de Dieu à être dominicains implique un processus de renouvellement continu. C’est pourquoi tous les frères sont appelés à la promotion des vocations, autant de celles des nouveaux candidats que de leur propre vocation. » (ACG 2016 Bologne, 236)

J’aimerais terminer cette amorce de réflexion sur ce thème qui pourra nous accompagner tout au long de cette année et tout particulièrement lors de nos assises, en mai prochain, en rappelant tout simplement que le premier qui a risqué la mission s’appelle Dieu. Il a pris le risque d’accompagner un peuple et d’envoyer son Fils, Jésus, qui, au nom de son Père et à cause de son grand amour pour nous, a osé proclamer la Parole.

1 Pleins feux sur Platon, Shaekespeare et compagnie – Le Collège néo-classique attire les 25 à 45 ans en offrant une perspective historique. Marco Fortier. 7 septembre 2017.

fr. André Descôteaux, o.p. Prieur provincial

 

 

|
françaisenglish
site search by freefind

Parole et Vie

Prédication dominicaine hebdomadaire offerte par le frère François-Dominique Charles, o.p. de la Province de France sur le site de Spiritualité 2000.

Espace liturgique

Un commentaire écrit et audio pour chaque dimanche de l'année offert par nos frères dominicains de Belgique.

audio

Le Bulletin RESEAU est le bulletin de liaison de la Province Saint-Dominique du Canada. Il paraît quatre fois par année.

Lire le dernier numéro...

Collège universitaire dominicain d'Ottawa

Degrés universitaires en philosophie et en théologie.

Pour plus d'informations :

Visitez le site Internet

96 Empress Ave., Ottawa, Ontario, K1R 7G3

Tel.: (613) 233-5696 #330 Fax : (613) 233-6064

info@udominicaine.ca

L'Institut de pastorale est le département d'études pastorales, à Montréal, du Collège dominicain de théologie et de philosophie, fondé en 1900, dont le siège social est à Ottawa.

Adresse:

2715, chemin de la Côte Sainte-Catherine,
Montréal (Québec), Canada, H3T 1B6

Courriel:

secretariat@ipastorale.ca

tel.: (514) 739-3223 #323 fax: (514) 739-1664

Dominican Institute of Toronto

372, Huron Street

Toronto (Ontario) Canada M5S 2G4

téléphone : (416) 595-5665

télécopie : (416) 596-1017

Visitez notre site web

Oratoire Saint Jude et du Rosaire

2715 Ch. de la Côte Ste-Catherine,
Montréal (Qc) Canada - H3T 1B6

Téléphone: (514) 845-0285
Télécopie: (514) 845-3974

Spiritualité 2000 est un webzine mensuel né de la volonté d'offrir sur la toile un site où il serait possible aux internautes de s'initier à la spiritualité chrétienne ou d'en approfondir leur connaissance.

Pour en savoir plus...

Provincialat

2715 ch. de la Côte-Sainte-Catherine,
Montréal (QC)
Canada H3T 1B6

téléphone : (514) 341-2244 télécopie : (514) 341-3233

Pour tout commentaire au sujet de notre site, veuillez écrire à l'adresse suivante:

Webmestre provincial

Contacts en Ontario et en Colombie Britannique

Toronto

Priory of St Thomas,
372 Huron Street,
Toronto (Ontario)
Canada M5S 2G4

téléphone: (416) 595-5665
télécopie: (416) 596-1017

Ottawa

Couvent Saint-Jean-Baptiste
96 Empress Avenue, Ottawa, ON, Canada
K1R 7G3

téléphone:(613) 232-7363 télécopie: (613) 236-3869

Vancouver

Community of Saint Mary 3396 Auftrey Av.
Vancouver (BC)
Canada V5R 4V9

téléphone: (604) 437-1852
télécopie: (604) 437-1852

St. Mary's Parish:
téléphone: (604) 435-9611

Notre mission

Nos Constitutions définissent notre mission de la manière suivante :

L’Ordre des Frères prêcheurs fondé par saint Dominique fut, on le sait, dès l’origine spécifiquement institué pour la prédication et le salut des âmes.

Notre mission est d’annoncer partout l’Évangile de Jésus-Christ par la parole et par l’exemple, en tenant compte de la situation des hommes, des temps et des lieux, et dont le but est de faire naître la foi, ou de lui permettre de pénétrer plus profondément la vie des hommes en vue de l’édification du Corps du Christ, que les sacrements de la foi amènent à sa perfection.

 

logo